Il y a huit ans, je donnais un gros "bonnet d'âne" (façon Fédération Romande des Consommateurs) à un magasin d'informatique genevois. Aujourd'hui, j'aimerais en donner un petit à Mémoire Vive, un magasin d'informatique lausannois.

Le 14 janvier 2015, je suis allé déposer mon laptop chez eux, pour un devis, suite à un problème de Wi-Fi. Premier mauvais point : on m'annonce que le devis est payant (90 francs suisses). Ce qui m'étonne, ça n'est pas tellement que le devis n'est pas gratuit (je peux comprendre le principe), c'est qu'on ne me l'ait pas annoncé lorsque j'avais pris contact avec eux. Peut mieux faire au niveau de la communication, mais soit : j'aurais dû y penser.

Deuxième problème : il a fallu quinze jours à Mémoire Vive pour me communiquer un diagnostic et un devis, après plusieurs téléphones de ma part. Anecdote plus ou moins amusante : l'un des symptômes que je leur avais communiqué était que la connexion Wi-Fi de mon laptop s'interrompait complètement au-delà de cinq mètres de distance par rapport à un point d'accès. A un moment, on m'a téléphoné pour me dire que tout allait bien : la connexion Wi-Fi tenait systématiquement plus de "cinq minutes" selon leurs tests...

Troisième problème : Mémoire Vive s'est permis de tester mon disque dur (plutôt positif, a priori), m'a annoncé qu'il fallait le changer, car il arrivait bientôt en fin de vie, et m'a donné le prix du remplacement (pas donné). Après récupération de mon laptop, sans aucune réparation, il y a deux jours, j'ai testé mon disque dur avec plusieurs outils. Un SMART extended self test n'a mis en évidence absolument aucune erreur. J'ai donc demandé des détails à Mémoire Vive, qui m'a simplement répondu : "Nous avions un état smart failed." Pas très loquaces... Nouvelle demande de détails. On me répond que l'outil utilisé pour le test du disque dur est un outil "pro", pas disponible dans le commerce. 

Un outil plus efficace ? Ou un outil découvrant des problèmes qui n'existent pas et profitant financièrement aux réparateurs ?

En l'absence de plus d'informations, j'accorderai le bénéfice du doute à Mémoire Vive. L'erreur est humaine, somme toute. Mais combien de personnes acceptent-elles de changer/réparer des pièces qui fonctionnent encore très bien, sans poser plus de questions ?