Avertissement 1. J'ai écrit cet article dans un esprit de défense du droit des consommateurs, de la manière la plus objective et factuelle possible. Je me suis déjà prêté plusieurs fois à cet exercice dans le passé et, connaissant mes droits, je suis prêt à aller jusqu'au bout pour défendre la présence de ce texte sur internet (ce que j'ai déjà fait ces dernières années). Si l'une ou l'autre des entreprises mentionnées désire faire entendre sa position officielle, qu'elle me contacte et je la citerai volontiers, par souci de transparence et d'objectivité.

Avertissement 2. L'illustration de cet article se veut comique et est volontairement exagérée. C'est malheureusement le seul élément humoristique de cet article, que j'ai écrit, comme je l'ai mentionné plus haut, le plus objectivement possible.

Contexte général

Après avoir décidé d'acheter un appartement en PPE à Morrens en 2014 (voir article précédent sur le sujet), une étape importante a été l'obtention d'un crédit de construction auprès d'une banque, pour pouvoir payer l'entreprise générale, Ideal Project Sàrl.

Le crédit de construction est un type de crédit particulier (voir explications de la Raiffeisen), qui permet le financement d'un bien immobilier durant sa construction. Par rapport à une hypothèque classique, les taux d'intérêts d'un crédit de construction sont en général plus importants.

Dans notre cas, vu le retard de livraison de notre appartement et les problèmes d'hypothèques légales que nous avons subis, nous nous sommes retrouvés à payer plus de 7'000 CHF d'intérêts en trop auprès de notre banque.

Historique

Analyse / mon point de vue

Conclusion

Je ne peux donc pas reprocher grand-chose à la Raiffeisen du Mont-sur-Lausanne. Il s'agit d'une banque et, comme toutes les banques, elle ne prend pas de risque. La seule chose que je peux lui reprocher est donc d'être une banque comme les autres. A une certaine époque, la Raiffeisen avait pourtant la réputation d'être une banque plus proche des gens. Elle l'est peut-être dans le sens qu'il est possible, dans une situation difficile, de passer des heures au téléphone à discuter avec le responsable d'une agence. Dans la pratique, toutefois, cela ne change absolument rien.


Note. Cet article fait partie d'une série de plusieurs articles concernant notre situation difficile avec un appartement en PPE acheté à Morrens (près de Lausanne, dans le Canton de Vaud) :

  1. Constructions métalliques du Pierrier / CMP SA : hold-up contre des propriétaires
  2. Tissot Immobilier : notre expérience en tant qu'acheteurs
  3. Raiffeisen du Mont-sur-Lausanne : mêlée à un chantier très difficile
  4. Ideal Project (entreprise générale) : notre expérience cauchemardesque