Pour les années précédentes, voir ici : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012 et 2011.

En 2017, j'ai acheté 8 albums (de musique) (+2)

J'ai acheté 2 albums d'artistes qu'on m'avait recommandés, ainsi qu'un album d'un musicien de jazz suisse que j'avais vu en concert à Cully. Dans un cas comme dans l'autre, je n'ai pas vraiment accroché. Le dernier album de Yaron Herman, quant à lui, est pas mal, un peu trop planant à mon goût. Je ne suis pas convaincu par le duo avec Matthieu Chedid. J'apprécie pourtant ces deux artistes, séparément. J'ai également acheté le premier (et seul) album d'Avi Bortnick, l'architecte du projet Überjam de John Scofield. C'est un album sans prétention, mais que j'aime bien.

2017 a aussi été l'année de la publication du premier véritable album d'inédits de Prince, Purple Rain Deluxe, dont le deuxième CD contient 11 studio outtakes, la plupart complètement inédits, c'est-à-dire n'ayant pas circulé sur des bootlegs auparavant. C'est d'ailleurs du côté des bootlegs que les fans ont vraiment été gâtés, de nombreux outtakes et enregistrements soundboard de concerts ayant commencé à circuler en 2017.

Côté Keith Jarrett, après un seul concert au Carnegie Hall en février, nous avons eu droit à un silence radio inquiétant. Plus de concerts. Plus d'albums. Rien. Dans tous les cas, j'espère que Keith Jarrett va bien, car c'est la première année aussi calme depuis 1997, période à laquelle il souffrait du syndrome de fatigue chronique (SFC). A l'heure où j'écris ces lignes, un album est prévu pour mars 2018 (mais toujours aucun concert).

En 2017, j'ai écrit 11 articles sur mon blog (-11)

En 2016, j'avais réussi à écrire régulièrement, tous les mois. En 2017, j'ai été victime d'un blocage et n'ai rien publié durant 3 mois. De manière générale, j'ai été moins spontané dans mon écriture.

Une explication potentielle est qu'en 2017, j'ai décidé de systématiquement commenter/résumer les podcasts que j'écoute, articles et livres que je lis, films et séries que je regarde, etc. Je trouve important de le faire, en particulier pour les podcasts, parce que j'ai tendance (comme tout le monde) à vite oublier les choses, mais aussi parce que cela m'oblige à être un peu plus concentré, à retenir plus de ce que je fais.

Au total, ce sont donc 33 648 mots que j'ai écrits pour ces commentaires, contre 13 088 mots que j'ai écrits pour mon blog, ce qui correspond à peu près à 28 articles en plus (en termes de mots, pas en terme de complexité ou de structure).

Côté écriture spontanée, j'ai écrit 11 704 mots seulement en 2017 contre 50 359 en 2016. Au total, j'ai donc écrit 58 440 mots en 2017 contre 74 266 en 2016 (entre le blog, les commentaires sur les podcasts, etc. et mes sessions d'écriture spontanée). Si je m'en tiens à ce que j'ai publié (donc hors écriture spontanée), j'arrive à un total de 46 736 mots en 2017 contre 23 907 en 2016. Pas étonnant, comme je me filtre moins lorsque j'écris pour moi, spontanément, que lorsque j'écris quelque chose que je publie sur mon blog ou mon site personnel.

Globalement, ça n'est pas énorme. Comme je le dis depuis des années, pour écrire bien, il faut s'entraîner, donc écrire beaucoup. Dans mon cas, il me semble que 100 000 mots sur une année serait un minimum. Il y a encore des efforts à faire, donc.

En 2017, j'ai lu 105 articles

Principalement via Instapaper. C'est une habitude que j'ai commencé à suivre sérieusement dès juin 2016. Depuis 2017, je m'astreins également à résumer les articles que je lis. Je le fais souvent en utilisant des citations de l'article, mais parfois aussi en essayant de le résumer avec mes mots (un exercice plus difficile).

En 2017, j'ai atteint 16 des 21 buts annuels que je m'étais fixés

Il s'agit principalement des buts que je reprends d'année en année, autour des thèmes suivants : culture, lecture, écriture, archivage personnel, programmation, méditation, sport, dons/ventes d’objets, etc. Sur les 5 buts que je n'ai pas atteints, je considère que 2 d'entre eux sont "presque atteints".

J'avais essayé d'être un peu plus ambitieux avec mes projets personnels de programmation / développement logiciel, mais, comme cela est le cas depuis que j'ai commencé à exercer ma profession d'ingénieur logiciel, je trouve parfois difficile de me motiver à faire de la programmation pour le plaisir, alors que c'est une activité que je fais déjà professionnellement. Ce ne sont pas les idées de projets motivants qui manquent, pourtant. Il y a juste un équilibre subtil entre les projets professionnels et personnels, qui est difficile à atteindre.

Je m'étais aussi donné comme but de revoir 5 personnes que je n'avais pas vues depuis longtemps (plus de 3 ans, en l'occurrence). J'y suis parvenu. Ça n'est pas très compliqué. Il suffit de demander, finalement. Je n'avais pas revu l'une de ces personnes depuis 20 ans. Je suis content d'avoir tenté cette expérience, tout en reconnaissant qu'il y a quelque chose d'artificiel, presque un peu malsain, dans le fait de devoir se donner un but chiffré pour se motiver à revoir des gens. Ne sommes-nous toutefois pas tous coupables, une fois ou l'autre, de laisser le temps passer et de ne plus revoir des gens que nous apprécions pourtant ? Dans ce domaine, un petit coup de pouce, quel qu'il soit, est une bonne chose.

En 2017, j'ai vu 13 concerts (-6)

2 opéras de qualité à l'Opéra de Lausanne (Mozart et Puccini), 3 concerts au Cully Jazz Festival, 6 concerts au Montreux Jazz Festival et 2 concerts à New Orleans (dont un concert au Preservation Hall, où j'étais déjà allé en août 2001). L'un de mes concerts préférés a été celui de John Scofield, avec son projet Überjam, que je voyais pour la troisième fois. Comme dit plus haut, Keith Jarrett n'a pas joué de concert après son passage au Carnegie Hall. Je n'ai donc pas eu l'occasion de le revoir. Et j'espère de plus en plus qu'il n'a pas pris sa retraite...

En 2017, j'ai suivi 1 cours sur Coursera (+0)

Comme en 2015 et 2016, je n'ai suivi qu'un seul cours en ligne, ce qui est déjà bien gourmand en temps (vidéos à regarder, plusieurs fois par semaine, exercices pratiques à réaliser chaque semaine, etc.). Il s'agissait cette fois-ci de "Big Data Analysis with Scala and Spark", l'occasion pour moi de me familiariser avec un nouveau paradigme, que je me vois mal exploiter pour des projets personnels, toutefois.

En 2017, j'ai fait 126 sessions de crosstrainer (44 heures au total) (+16)

C'est légèrement mieux qu'en 2016. J'arrive à être régulier. Je suis content. J'ai surtout réussi à continuer mes pompes (2970 au total sur l'année), en passant progressivement de 20 pompes par session en début d'année à 35 pompes par session en fin d'année. J'aimerais bien arriver à 50 pompes, mais je pars de loin : j'ai toujours été très peu musclé et j'imagine qu'il me faudra des années pour atteindre ce but symbolique.

En 2017, j'ai fait 2 dons du sang

Le but n'est pas de me vanter, au contraire, parce que je dois aussi avouer que c'était la première fois de ma vie (à 39 ans) que je donnais mon sang et cela me semble absurde, vu les pénuries de sang régulièrement annoncées. Donner du sang, si les critères sont réunis, n'est pas un gros effort. Je ne sais pas pourquoi je ne l'ai pas fait plus tôt...

En 2017, j'ai reçu (resp. envoyé) 17 722 (resp. 3 249) emails (+1 064 / +343)

Un net recul par rapport à 2016, donc, mais c'est toujours mieux qu'en 2014 et 2015. En début d'année, j'ai commencé à simplifier et fusionner mes rappels Google Calendar. Je devrais donc recevoir moins de mails de ce type-là en 2018.

En 2017, j'ai vu 35 films (+4)

Dont 19 à la maison, 9 au cinéma, 6 dans des avions et 1 dans un musée (un court-métrage de Hayao Miyazaki au Ghibli Museum à Tokyo). 14 de ces films faisaient partie du top 50 d'IMDb au moment où je les ai vus et 12 étaient des films récents. Cela met d'ailleurs en évidence une tendance chez moi : j'ai de moins en moins envie de voir des films qui viennent de sortir ; en dehors de raisons techniques (meilleure image, meilleurs effets spéciaux, meilleur son, etc.), pourquoi vouloir favoriser les nouveautés par rapport aux milliers de films de qualité déjà sortis des dernières décennies ?

S'il fallait toutefois mentionner quelques bons films vus au cinéma en 2017, je choisirais Rogue One, Manchester by the Sea et La La Land (de bons films, donc, mais pas forcément extraordinaires non plus).

Quelque chose de notable, pour moi : je me suis surpris à aimer un western (un genre qui me parle en général assez peu), Once Upon a Time in the West.

J'ai vu la version remastérisée de Sign O' The Times de Prince au cinéma. Il s'agit d'un film-concert. J'aime bien le principe de diffusion simultanée dans les cinémas. Cela permet aux fans de retrouver une certaine émotion, le sentiment de participer à "quelque chose de plus grand qu'eux". Bref, de participer à un véritable évènement.

A l'heure où j'écris ces lignes, j'ai vu les 35 premiers films du top IMDb. Il me manque 3 films pour avoir vu les 50 premiers films du top, films que je compte bien voir début 2018.

En 2017, j'ai pratiqué 15 fois un jeûne intermittent

C'est une nouvelle expérience que je tente depuis quelques mois, en principe, une fois par semaine. L'idée est de manger le plus tôt possible un soir, sauter le repas du matin le lendemain, puis manger le plus tard possible à midi (par exemple à 13h ou 14h), ce qui permet de pratiquer un jeune de 18 heures. Dans la pratique, je réduis parfois la durée du jeune pour des raisons sociales, mais saute toujours le repas du matin.

En 2017, j'ai lu 14 livres (+2) et 30 bandes dessinées

Côté livres, mes meilleures lectures ont probablement été Nineteen Eighty-Four et Homo Deus. J'ai lu 2 livres clairement moins bons que tous les autres, dont j'aurais aisément pu me passer. J'ai lu un recueil de poèmes (Paroles, de Jacques Prévert), 4 livres de fiction (3 romans et 1 conte) et 9 "essais" (je ne sais jamais comment faire référence aux livres qui ne sont pas de la fiction...), dont 3 de philosophie. J'ai lu 2 livres sur deux de mes musiciens favoris, Keith Jarrett et Prince. J'ai commencé la lecture de What If en version papier (un cadeau), puis ai téléchargé la version électronique (plus pratique). Le conte que j'ai lu est Micromégas de Voltaire. Je le comptabilise comme un livre entier, malgré le fait qu'il s'agit d'une oeuvre très courte. Il m'est arrivé de lire plusieurs livres en parallèle (le recueil de poèmes, essentiellement). J'ai aussi interrompu la lecture d'un livre, quelque chose qu'il m'a été difficile de faire.

J'ai recommencé à lire "sérieusement" des bandes dessinées dès fin 2016. J'ai commencé par l'intégralité du cycle des Mondes d'Aldébaran, puis ai enchaîné avec tous les Lapinot. Je n'ai lu que des versions électroniques, "pirates", puisque le monde de la bande dessinée semble ne pas avoir encore vraiment entamé le virage numérique. Cela faisait des années que je n'avais pas autant lu de bandes dessinées de manière régulière.

En 2017, j'ai médité 180 fois (45 heures au total) (-30)

Je suis passé de sessions de 20 minutes à des sessions de 15 minutes, pour tenter de maintenir mon intérêt et ma régularité, ce qui semble avoir fonctionné. 180 est un chiffre relativement rond. Cela représente à peu près une session de méditation chaque 2 jours en moyenne.

En 2017, j'ai écouté 3 386 morceaux de musique (-207)

De 151 artistes, selon Last.fm, contre 139 en 2016. Cela inclut des doublons. En tête : Prince (rien d'étonnant), Herbie Hancock et Miles Davis. Mon idole Keith Jarrett est nettement plus loin dans le classement, cette année. Je serais curieux de savoir combien de musiciens différents les gens écoutent, en général. Comme j'ai l'habitude d'écouter des albums complets, de manière consciente/rituelle, et que la tendance depuis de nombreuses années maintenant est au streaming, j'imagine que la plupart des gens écoutent plus de morceaux de musique, mais aussi plus d'artistes différents.

J'ai "fait l'effort" d'écouter 12 "classiques" du jazz (selon divers listes glânées sur internet). C'est une habitude pour l'instant acquise, que je continuerai à pratiquer.

En 2017, j'ai visité/vu 23 musées/expositions (+17)

Dont une majorité à l'étranger : 3 à Berlin, 9 au Japon et 5 aux Etats-Unis. Une majorité de musées d'art, également : 15 sur 23. Les musées les plus impressionnants que j'ai eu l'occasion de visiter sont le Metropolitan Museum of Art à New York et le Art Institute of Chicago. Il s'agit de deux musées gigantesques, impossibles à visiter en un seul jour. Bref, le genre de musées dans lesquels j'adore me perdre.

A ce sujet, les musées sont probablement l'un des domaines où le numérique ne peut pas vraiment remplacer l'objet physique, tout du moins pas dans l'immédiat. Le lieu physique où sont exposées les oeuvres d'art fait beaucoup et je ne pense pas que la réalité virtuelle parviendra à un niveau de détail suffisant pour changer cet état de fait avant de longues années.

En 2017, j'ai vendu, donné ou recyclé 37 objets (-15)

J'ai été moins méticuleux/précis dans le décompte des objets dont je me suis débarrassé. En réalité, le bilan de 2017 est probablement meilleur. Nous avons fait beaucoup d'ordre dans une pièce de notre appartement, qui servait de "dépôt" depuis notre emménagement en 2015.

En 2017, j'ai soutenu 8 nouveaux créateurs sur Patreon (+6)

Sur 14 pledges/dons Patreon en tout. Je soutiens essentiellement des producteurs de podcasts et des auteurs de webcomics, généralement à hauteur de 1 dollar par mois et par créateur, ce qui n'est pas beaucoup, mais mieux que rien.

J'ai également donné 1,8% de mon salaire brut aux associations sélectionnées par GiveWell via Stiftung für Effektiven Altruismus (on est encore loin des 10% préconisés, mais ça me semble un but difficile à atteindre...) et participé à une campagne sur WeMakeIt, pour soutenir la Crémerie Végane à Genève, qui a ouvert fin 2017.

En 2017, j'ai pris 18 634 photos (+11 003)

Plus du double par rapport à 2016, à cause de 2 gros voyages au Japon et aux Etats-Unis, j'imagine. Comme d'habitude, il s'agit d'une métrique très imprécise, étant un amateur de la fonctionnalité HDR, qui dédouble les photos.

En 2017, j'ai vu 8 pièces de théâtre (+2)

La meilleure a été une mise en scène contemporaine (comme souvent) de L'Avare à Vidy. Parmi ces 8 pièces, j'ai inclus une comédie musicale vue à New York (Wicked - pas mal, mais j'ai préféré Mamma Mia! en 2004).

En 2017, j'ai été impliqué dans 3 plaintes pénales

2 dirigées contre moi (d'anciens employeurs et un patron de magasin d'informatique) et une déposée par ma femme et moi-même (contre notre architecte / entrepreneur général). Les 2 plaintes dirigées contre moi ont été finalement invalidées par le Ministère public. J'ai tout de même dû participer à 2 interrogatoires, l'un par la police pour l'une des plaintes à mon encontre et l'un par le Procureur, en tant que spectateur, pour la plainte déposée contre notre architecte. Nous avions déjà été interrogés par la police judiciaire en 2016 pour cette dernière plainte. Tout cela prend du temps et provoque du stress...

En 2017, j'ai écouté 114 podcasts (-8)

Essentiellement le podcast de Sam Harris et Very Bad Wizards, qui me prennent quasiment tout mon temps consacré aux podcasts (i.e. mes trajets en voiture), comme en 2016, ainsi que Peach and Black, qui sont désormais plus actifs. Je saute toutefois certains épisodes de Sam Harris, désormais, alors que je le suivais un peu plus religieusement (!) l'année d'avant. J'ai essayé d'autres podcasts (The Skeptics' Guide to the Universe, par exemple), mais cela m'a juste fait prendre encore plus conscience du fait que j'avais déjà atteint la limite du nombre de podcasts que j'ai le temps de suivre régulièrement. Une fois que j'aurai dépilé la sélection d'anciens épisodes de Very Bad Wizards que je tiens à écouter, cela devrait aller mieux sur ce front.

En 2017, j'ai fait 5 randonnées (+2)

Toutes en Entremont (Val de Bagnes, etc.). Je répète souvent les mêmes randonnées, depuis des années. Il me semble que ce processus rejoint un peu celui de la méditation, comme je l'expliquais l'année d'avant déjà. Et puis, il faut bien admettre que c'est une belle région...

En 2017, j'ai eu 3 rhumes (-1)

C'est mieux qu'en 2016, malgré le fait que j'ai arrêté mon traitement au Dymista au printemps 2017. Statistiquement, c'est anecdotique, mais ça tendrait à prouver qu'aucun traitement n'est vraiment efficace.

En 2017, j'ai commencé à regarder 4 séries télévisées (+2) et terminé 23 saisons (-5)

Du côté des séries que j'ai découvertes, il y a Black Mirror, Horace and Pete, Mr. Robot et This Is Us. J'ai adoré par dessus tout Mr. Robot, dont j'ai dévoré les trois saisons et ai également été subjugué par la troisième saison de Twin Peaks (un OVNI à part, difficile à décrire). J'ai beaucoup aimé Horace and Pete, mais, après ce qui est arrivé à Louis CK, il est difficile de dire si une seconde saison sera tournée un jour. J'aime beaucoup aussi Black Mirror (une série souvent très sombre, comme Mr. Robot). Je continue à suivre Rick and Morty (toujours excellent) et nous avons terminé la cinquième et dernière saison d'Episodes (une bonne série, mais qui n'aurait peut-être pas dû durer aussi longtemps). Lorsque je regarde des séries seul, je le fais souvent durant mes sessions de crosstrainer (44 heures en 2017), mais je vais tout de même continuer à être plus sélectif avec les séries que je suis, comme pour les films. Dans cet esprit, j'ai arrêté de suivre 4 séries (que je ne nommerai pas, du coup).

En 2017, j'ai publié 234 tweets (-512)

Je n'avais jamais aussi peu publié de tweets (et de loin) en 7 ans. En fait, je suis globalement un peu fatigué par les réseaux sociaux, par Twitter, mais aussi par Facebook, ce que j'explique dans un article. Je reste persuadé qu'il y a une certaine valeur dans les réseaux sociaux, mais la manière dont Facebook et Twitter fonctionnent est tellement frustrante que le jeu en vaut rarement la chandelle. Le passage de Twitter de 140 à 280 caractères est une bonne initiative, mais leur système de fil de discussion est toujours une catastrophe. Facebook est un peu mieux, de ce point de vue, mais à peine. 

Début 2018, j'ai donc décidé de désinstaller l'application Facebook de mon smartphone. J'ai également installé une extension Chrome appelée StayFocusd sur mes différents laptops. Je limite mon temps cumulé d'utilisation de Facebook/Twitter à 2 minutes par jour, pour l'instant, ce qui peut paraître agressif, mais l'expérience est pour l'instant concluante.

En 2017, j'ai voté 3 fois

Il y a eu 3 votations dans l'année en Suisse, sur les 4 possibles au maximum. J'ai voté comme la majorité dans 5 cas sur 7.

En 2017, j'ai fait 4 voyages/séjours (+1)

Dont 2 "gros" voyages : un au Japon (Tokyo, Kyoto, Nara) et un aux Etats-Unis (Chicago, New Orleans, New York). C'était la troisième fois que j'allais à New York et la deuxième fois à New Orleans.

En 2018, j'aurais envie de dire, familièrement : "on prend les mêmes et on recommence" ; mais, à partir du mois de mai, ce seront surtout les couches-culottes (et mes heures de sommeil) que je compterai. Je m'attends donc à une baisse significative d'une bonne partie des chiffres ci-dessus. Mon but principal pour 2018 sera donc de retrouver un certain équilibre (entre la famille, la vie professionnelle, les amis, les hobbies, etc.), qui sera forcément un peu différent de ces dernières années.