J'ai un rapport amour-haine avec Facebook. Rien à voir avec le récent scandale lié à Cambridge Analytica ou à la campagne #DeleteFacebook. Je m'étonne encore que les gens puissent s'étonner de la mauvaise utilisation que Facebook ou des acteurs tiers font de leurs données personnelles. Cela me semble vraiment naïf. Nous sommes prévenus, depuis des années. Il n'y a rien de véritablement nouveau sous le soleil.

Non, ce rapport ambigu dure depuis des années. J'ai fait une pause Facebook entre 2014 et 2016, avant de m'y remettre, sans grande conviction.

Si Facebook disparaissait, cela ne changerait pas grand-chose à ma vie ; mais le fait est que c'est là que beaucoup de gens partagent encore leurs photos, vidéos, états d'âme, coups de gueule et coups de coeur. Je trouverais donc dommage de quitter complètement Facebook. Cela me semble trop radical. J'y trouve encore, quoique rarement, des choses intéressantes. Certains groupes Facebook sont aussi très utiles et n'ont pas d'équivalents hors de ce réseau social.

Il y a trois mois, j'ai désinstallé l'application Facebook de mon smartphone et installé l'extension pour Chrome appelée StayFocusd, qui permet de limiter le temps passé sur Facebook ou d'autres sites que l'on peut configurer (Twitter, etc.). Je suis encore en train de chercher la configuration idéale : je suis passé successivement de 10 minutes à 2 minutes, puis à 5 minutes par jour.  L'extension, encore imparfaite, est relativement bien faite, avec une touche d'humour. Il n'est pour l'instant pas possible de régler le temps maximum par site, mais cela devrait venir prochainement (c'est la première fonctionnalité demandée par les utilisateurs). Ce temps est donc pour l'instant global (dans mon cas, j'ai donc droit à 5 minutes maximum par jour pour l'ensemble des sites configurés, pas seulement Facebook).

L'expérience est jusqu'à présent concluante. Je ne la prends pas trop au sérieux et suis prêt à changer d'avis à tout moment. C'est l'occasion de lancer la discussion autour de moi. J'ai ainsi convaincu quelques personnes d'essayer StayFocusd. Depuis trois mois, je suis surtout beaucoup plus conscient du temps que je passe sur Facebook. Je vais à l'essentiel. Et c'est très agréable.

Enfin, plus que jamais, je pense que des solutions de type RSS/Atom, où l'on contrôle ce que l'on "consomme", restent d'actualité. J'utilise Feedly depuis cinq ans et il est rare que je me dise que je perde mon temps lorsque j'y lis mes articles, webcomics et autres. C'est une solution vieille d'un point de vue technologique, mais étonnamment efficace.